allvaper

Bienvenue dans la boutique pour acheter des cigarettes électroniques !

Connexion

|

Enregistrer

DC8C6E66 734C 49d0 920F 0598AF93DD97Fumer la cigarette électronique en voiture : quels sont les risques ?

Fumer la cigarette électronique en voiture : quels sont les risques ?

Selon les dernières données du ministère français de la Santé publique, il y a actuellement près de 15 millions de fumeurs en France, dont 3 millions d’utilisateurs de cigarette électronique. Pour certaines personnes, il semble que le tabagisme soit omniprésent, même dans les voitures. Mais y a-t-il des règles spécifiques à ce sujet ? Est-il illégal de fumer la cigarette électronique en conduisant ?

La loi est quelque peu floue !

Selon l’article R412-6 du Code de la route, chaque conducteur est responsable de rester en permanence dans une position qui lui permet de se consacrer à la conduite en toute sécurité, sans que le nombre de passagers, leur emplacement, les objets transportés ou la présence d’objets opaques collés sur les vitres ne réduisent la visibilité ou la capacité de conduire. Cela signifie que fumer la cigarette électronique dans la voiture n’est en principe pas interdit, à condition qu’elle ne perturbe pas la concentration du conducteur.

Amende de 150 euros !

Si vous ne respectez pas vos obligations en tant que conducteur, vous pourriez être passible d’une amende de deuxième classe. Conformément à l’article 131-13 du Code pénal, vous pourriez encourir une amende maximale de 150 euros, sans retrait de points de permis.

Interdiction de fumer la cigarette électronique en présence de mineurs

Depuis le 1er juillet 2015, il est interdit par la loi de fumer la cigarette électronique dans une voiture en présence de mineurs de moins de 12 ans. Cette règle s’applique à la fois au conducteur et à tous les passagers de la voiture, et en cas de violation de cette règle, une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros, de quatrième classe, peut être infligée, conformément à l’article R3515-4 du Code de la santé publique.

En résumé, la loi en France autorise la cigarette électronique dans la voiture, à condition qu’elle n’entrave pas la concentration du conducteur et la sécurité de la conduite. Cependant, si des mineurs de moins de 12 ans sont présents dans la voiture lorsque vous fumez la cigarette électronique, vous risquez de lourdes amendes. Par conséquent, il est essentiel de vous assurer, lorsque vous fumez la cigarette électronique en voiture, que vous et tous les passagers respectez les exigences légales pour éviter des problèmes juridiques et des amendes inutiles. De plus, par souci de sécurité, il est préférable de fumer lorsque la voiture est à l’arrêt ou lorsque vous ne conduisez pas.

En plus des règlements juridiques, fumer la cigarette électronique en voiture comporte également divers risques pour la santé et la sécurité, que nous allons maintenant examiner plus en détail.

I. Risques pour la santé

Dommages causés par la fumée secondaire

Les substances chimiques telles que la nicotine et la glycérine libérées par la cigarette électronique peuvent augmenter la concentration de fumée secondaire dans la voiture, causant ainsi de graves dommages à la santé.

L’inhalation régulière de fumée secondaire par des passagers tels que les enfants et les personnes âgées peut augmenter le risque de maladies respiratoires et affecter la santé générale.

Augmentation de la probabilité de maladies du système respiratoire

L’aérosol généré par la cigarette électronique contient des substances cancérigènes, et l’inhalation de ces substances peut augmenter le risque de maladies telles que le cancer du poumon et la bronchite.

Fumer la cigarette électronique pendant de longues périodes dans un espace clos expose les voies respiratoires à ces produits chimiques, augmentant ainsi le risque de maladies du système respiratoire.

II. Risques pour la sécurité routière

Distraction du conducteur

La recharge fréquente de la cigarette électronique et d’autres manipulations connexes peuvent distraire partiellement l’attention du conducteur, ce qui peut affecter la réactivité au volant.

Le fait de fumer en lui-même nécessite une concentration qui ne peut pas être maintenue tout en conduisant, ce qui augmente le risque d’accidents.

Réduction de la visibilité due à la fumée

La fumée de la cigarette électronique peut se répandre dans la voiture, affectant la capacité du conducteur à juger de la circulation et augmentant ainsi le risque d’accidents.

Une grande quantité de fumée peut également réduire l’efficacité des feux de route la nuit, ce qui rend la conduite nocturne plus dangereuse.

Risque d’incendie lors de la recharge

Les dispositifs de cigarette électronique nécessitent une recharge fréquente, et l’utilisation de chargeurs de mauvaise qualité peut provoquer des courts-circuits et des incendies dans la voiture.

Il est nécessaire de placer le dispositif de recharge dans un endroit stable, car le fait de recharger en conduisant peut également entraîner des incendies en cas de collision.

En résumé, outre les risques juridiques, fumer la cigarette électronique en voiture comporte de graves risques pour la santé et la sécurité routière. Par conséquent, il est recommandé de ne pas fumer la cigarette électronique en voiture, mais de choisir de le faire lors de l’arrêt de la voiture ou lorsque vous ne conduisez pas, afin de préserver votre propre santé et sécurité ainsi que celle des autres. Cela ne répond pas seulement aux exigences légales, mais contribue également à protéger la vie et les biens de tous.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier